mardi 11 juin 2013

"Seconde Fondation" d'Isaak Asimov

Troisième tome de la trilogie "Fondation" d'Isaac Asimov (Tome 1 ; Tome 2).

Résumé

 4ème de couverture, à lire si vous avez lu les 2 premiers.

Conçue par le psychohistorien Hari Seldon pour restreindre l'ère de chaos résultant de la décadence de l'Empire galactique, la Fondation est désormais aux mains du Mulet, un mutant imprévisible capable de manipuler les esprits et d'imposer sa volonté à quiconque. Avec ses pouvoirs et les immenses ressources que lui procure la Fondation, il s'est donné pour objectif d'étendre sa domination aux ultimes vestiges de l'Empire défunt. Mais déjà une nouvelle légende prend forme : il existerait une Seconde Fondation, consacrée aux sciences mentales, œuvrant de façon occulte pour garantir l'accomplissement des desseins du légendaire Hari Seldon...



Mon avis :

Le début de ce tome m'a dérouté à la fois car il poursuit l'histoire du tome précédent, alors que je pensais qu'il allait être centré sur la seconde fondation et son évolution depuis la chute du premier  empire, et par ce coté très impersonnel que j'ai ressenti.

Fondation est dans mon esprit un livre très politique, de rebondissements divers auquel on s'attend rarement, mais assez bien écrit pour qu'on se sente concerné par ce qui arrive aux personnages. Dans la première partie de ce tome, je me suis vraiment sentie extérieure aux évènements, et décue de ressentir peu de chose à chaque rebondissement.
La seconde partie était plus cohérente à mes souvenirs dans son déroulement, et probablement aussi dans les nombreuses références au fameux plan Seldon. Elle m'a en tout cas bien plus accroché, et j'ai été heureuse de voir que des personnages féminins avaient leur importance, plus que dans les précédents tomes.

Ce que je retiens de cette lecture, c'est qu'il faut être bien éveillé, et probablement lire les différents tomes de manière bien plus rapproché que ce j'ai fait. En effet, en prenant ce troisième tome, j'ai eu du mal à me remémorer certains évènements et personnages, et je pense que ce livre m'aurait bien plus marqué si j'avais réussi à relier tous les épisodes.

J'aime dans ces écrits, le coté très politique et assez peu guerrier sur l'avenir d'une civilisation plus que sur un personnage précis. Il nous rappelle l'importance d'une trajectoire globale pouvant être cependant influencé par des évolutions personnelles.

Finalement, on en apprend bien peu sur la seconde fondation, et le mystère s'insinue en nous : Existe elle vraiment ? Le plan Seldon va t-il fonctionner ou être déjoué ? Quel est le rôle d'Arkady, cette jeune fille intrépide qui rêve du plan Seldon et de son ancêtre ?

Au total : Un troisième tome débutant doucement, mais finissant sur les notes habituelles. La suite est prévue dans mes lectures, même si les échos sont moins bons.

Lettre A 9/26

Aucun commentaire:

Publier un commentaire