dimanche 21 août 2016

"Harry Potter and the Cursed Child" de Jack Thorne et John Tiffany

Oui j'ai craqué et lu cette pièce de théâtre, la tentation était trop forte. J'en profite pour souligner qu'il s'agit de ma première lecture en anglais de l'année !

Résumé

Couverture Harry Potter et l'enfant maudit
Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.



Mon avis

Je savais que je risquais la déception en me lançant dans cette suite de la série qui a marqué ma post adolescence.

Effectivement j'ai assez souvent levé les yeux au ciel que ce soit dans les comportements d'Albus, digne fils de son père dans les idées foireuses et la mise en danger inutile, ou d'Harry, inchangé, voir transformé en faux père poule, mais qui ne s'occupe que d'un seul de ses enfants.

La nostalgie est toujours là et on retrouve avec plaisir les personnages qui ont fait la légende des livres, même si certains ont une évolution bizarre et peu compatible, à mon avis, avec leur âge supposé (Mac Gonagall), et d'autres sont tristement absents (Neville).

L'intrigue en elle même n'est pas vraiment claire, et ressemble plus à une succession de petites intrigues qu'à une histoire aussi complète qu'espérée et surtout un certain manque d'originalité par rapport aux anciens tomes.

Alors il y a de bonnes surprises avec des personnages qui se révèlent et qui correspondent à notre espoir, mais je ne suis pas sure que ca relève vraiment le niveau.
Je suis cependant curieuse de voir cette pièce sur scène vu le nombre de scène, d'action et de changement de point de vue, bref le manque d'unité globale ...

Au total : Une lecture qui s'impose pour les gens qui ont grandi dans l'univers HP, mais qui ne vaut pas la série originale.

http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpg
Lettre T : 14/26
http://2.bp.blogspot.com/-kycbWm0B_0A/VewOgGFH3dI/AAAAAAAALD8/2DFc_3Abs64/s1600/Challenge%2BRead%2Bin%2BEnglish%2B13.jpg

5 commentaires:

  1. Hello !
    Pour commencer, j'aimerais te dire que ton article me fait très plaisir, dans la mesure où je trouve que la blogo ne parle pas assez de ce livre et qu'il est très dur de faire un débriefing !
    Je partage grandement ton avis et, comme toi, j'espère voir la pièce et suis curieuse de voir ce que ça va donner !
    En ce qui me concerne, j'ai été un peu décontenancée par le format. Qu'en penses-tu ?
    Belle soirée à toi,
    Oihana

    RépondreSupprimer
  2. "Albus, digne fils de son père dans les idées foireuses et la mise en danger inutile"
    C'est sûr qu'il lui ressemble plus qu'il ne veut l'assumer xD
    Un bon moment, certes pas aussi bon que les romans mais j'imagine que la représentation doit valoir le coup.

    RépondreSupprimer
  3. @Oihana : Le format ne m'a pas trop dérangé, sauf parfois sur la succession de scène sans lien de personnages ou de lieu ... Il y a beaucoup d'article sur la blogo alors qu'il n'est pas encore sorti en français mais très positifs je trouve...
    @Vert : J'espère que la pièce sera adapté en français et passera aussi en province (Je reve un peu, je sais)

    RépondreSupprimer
  4. Un avis qui représente à merveille le mien :) Il est vrai qu'Albus est souvent aussi égoïste que son père et cela m'a particulièrement vite énervée. Par contre, un des points positifs pour moi dans cette pièce de théâtre est le personnage de Draco. C'est l'un des seuls où l'on voit une réelle évolution depuis Poudlard. D'un petit égoïste, fils de papa et méchant Serpentard on passe à un père de famille qui a du mal à exprimer ses émotions et qui aime sa femme. C'est vraiment le point fort du livre pour moi ! Quant à Harry et Albus, et bien, je dois dire que j'ai dû me forcer à garder mon calme pour ne pas en prendre un pour taper sur l'autre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est agréable de voir l'évolution de Drago ! (Enfin ca manque d'opposition quand même dans le livre du coup) Merci pour ton passage :)

      Supprimer