samedi 28 juillet 2012

"La vie secrète et remarquable de Tink Puddah" de Nick DiChario


Lecture commune du cercle d’Atuan pour le mois de juillet, on se plonge dans l’amérique du XIXème siècle avec un ET.

Résumé :

 1845, coeur des monts Adirondack, état de New York.
Alors que ses parents succombent sous les crocs des molosses d'un chasseur de grizzly, le petit Tink Puddah survit.
Au fil des années, malgré sa peau bleutée et sa silhouette étrange, il est adopté par les habitants de Skanoh Valley.
Quand il est abattu d'un coup de fusil au fond de sa cabane, tous sont sous le choc... Mais qui était vraiment Tink Puddah ?





Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre, à la fois par le personnage de Tink Puddah qui a effectivement eu une vie secrète et remarquable, mais aussi par le style de l’auteur lui-même et la construction du livre.

C’est finalement un livre à 2 voix. D’un coté, on suit Tink, et ses péripéties terriennes, de l’autre un pasteur, Jacob après la mort du premier dans le XIXème siècle américain. Deux personnages que tout oppose tant dans la mentalité que l'évolution, et on découvre leur rencontre et son évolution.
On apprend assez rapidement que le décès de Tink n’est pas accidentel, cependant, on plonge dans la vie de ses 2 personnages au point d’en oublier "l’enquête" en cours. Finalement, le thème est assez peu le comment, mais plutot le pourquoi, pourquoi tuer cet être qui semble fondamentalement bon, même si physiquement différent.

Jacob, comme tout bon pasteur américain puritain, montre un certain fanatisme religieux qui peut surprendre initialement, et dont je ne suis pas sure d’avoir saisi toute les références, mais son évolution est vraiment intéressante. J’ai beaucoup aimé les premières scènes le présentant, lorsqu’il s’apercoit que le village a une vie sans lui et qu'il se pose (enfin) la question de sa place parmi les habitants, pour ses qualités ou sa filiation ?

Tink nous présente son histoire avec un œil différent. Il nous présente certains rituels humains d’une manière qui nous semble absurde et sa sagesse nous apparait évidente. La différence est bien traitée et on note que pour beaucoup, elle inquiète, fait peur et entraine une certaine agressivité. Sous des apparences simples, ce livre apporte pas mal de messages et, je pense, mérite une relecture pour découvrir si il existe certains signes pouvant faire deviner la conclusion.

La vie d'un petit village américain est plutôt bien décrite, avec la présence du docteur, référence scientifique et de sagesse, le shérif de la ville voisine, mais trop loin pour vraiment s'intéresser au affaires locales, l'importance de l'église et du pasteur, la misère sur les docks et la vie réelle de l'américain de base au XIX avec analphabétisme...

Au total : un livre de SF douce, avec une vision assez critique de la société américaine du XIX et de la religion fanatique

D'autres avis chez les atuaniens :Vert, Yume

Challenge 50 états, 50 billets avec le Missouri

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer