jeudi 13 novembre 2014

"Merci pour les souvenirs" de Cecelia Ahern

Lu dans le cadre du Book club de Lille aux livres. J'en profite pour l'inclure dans mon challenge ABC 2014.

Résumé



Suite à un accident, Joyce Conway est transfusée. Des phénomènes étranges se produisent alors : elle a des souvenirs d'évenements qu'elle n'a pas vécus ou des connaissances qu'elle n'a jamais apprises. Elle cherche alors à retrouver la personne qui lui a donné son sang, dans l'espoir de comprendre ce qui lui arrive.






Mon avis

J'avoue ne pas avoir été aussi enthousiaste lors de ma lecture que celle qui nous a présenté le livre.

Étonnamment, j'ai assez vite adhéré au concept de transfert de souvenirs, qui pourtant défie toute logique scientifique et qui donne finalement un coté assez bizarre à la relation amoureuse supposée.
J'ai trouvé que le livre trainait en longueur. Passé la moitié du livre, il ne s'était pas passé grand chose, et parfois j'ai eu l'impression que le personnage principal était plutôt le père de Joyce, que Joyce elle même ou Justin.

Le dénouement amené sur tant de pages, est finalement assez court, et je reste assez perplexe sur les évènements ayant rapproché les deux protagonistes. D'un coté, Joyce fonce tête baissée dans cette aventure dont elle ne comprend pas tout de suite la cause, dans un essai d'oubli de sa vie antérieure mais d'un autre coté, elle reste en arrière sans que je puisse vraiment m'identifier à elle ou tout du moins comprendre son comportement. (Rester cachée dans une benne à ordure ... peut être un peu trop comédie américaine à mon gout).
Justin n'est pas très présent. Il a une jolie relation avec sa fille mais pas très adaptée dans certains moment.
Il m'a manqué finalement la petite étincelle qui fait le charme des romans "de fille", ou sentimentaux, qui souvent se trouve dans les rencontres ou les dialogues entre les personnages.

Personnellement je n'ai pas plus que ça accroché au personnage du père, même si je comprends que certains soient émus par son étourderie associée à son bon sens. Il est un peu trop présent à mon gout. Les scènes humoristiques (comme à l'aéroport) sont justes mais ne m'ont pas vraiment fait sourire.
Je passe les personnages secondaires qui m'ont semblé assez transparents malgré l'essai de contenu essayé.

Le décor est bien amené, on se balade dans Londres et Dublin comme si on y était, et cela fait partie du charme du livre. Les détails architecturaux, historiques sont saupoudrés sans jamais tomber vers l'encyclopédie, mais j'avoue que la peinture sur cuivre continue de me laisser indifférente.

Au total : Un livre qui se lit bien mais qui ne m'a pas franchement intéressé. Je ne suis pas sure de tenter d'autres livres de cet auteur.

http://2.bp.blogspot.com/-0VIbCEmWlOM/UkwngcoQAMI/AAAAAAAADD8/VMWaLmEc3VI/s320/banni%C3%A8reABC2014.jpg
Lettre A : 470 pages 14/26

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire