mercredi 24 décembre 2014

"La mort s'invite à Pemberley" de P.D James

Un livre lu dans le cadre du club de lecture pour le mois de décembre

Résumé

Couverture La Mort s'invite à PemberleyRien ne semble devoir troubler l'existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sœur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l'imposante bibliothèque du château.
Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d'automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sœur d'Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s'invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.



Mon avis

J'écrit cet article après la rencontre ayant permis d'en discuter, où ce livre n'a pas du tout fait l'unanimité!

J'ai bien aimé cette lecture assez facile, qui nous permet de retrouver Elizabeth Darcy et son mari, à distance du mariage, dans une situation assez inconfortable.

Le point fort du livre reste les personnages assez fidèles à l’œuvre originale, et les nombreux clins d’œil aux différents livres de Jane Austen (notamment Anne de Persuasion). J'ai aimé retrouver l'insupportable Lydia, avoir des nouvelles de Mme Bennet qui semble toujours aussi hystérique, découvrir la bonne entente entre Bingley et Jane. Bref, un retour avec des personnages connus, ce qui permet de se plonger assez vite dans l'univers.

Après il est difficile de classer ce livre dans la catégorie Thriller, voir policier, car l’enquête est quasi inexistante, et le suspense encore plus.
 De mon coté, je n'ai pas vu la plupart des ficelles utilisées, mais peut être que je ne les cherchais pas, et je n'ai pas été assez sensible aux différentes répétitions.
Il y a quelques longueurs dans ce livre, notamment dans la présentation de l'action, le dénouement est aussi classique et ne réserve pas de surprises. Faut avouer que sans les personnages, probablement que ce livre n'aurait pas atterri dans ma bibliothèque !

Il est à noter que l'épilogue est à éviter, et apporte surtout une mauvaise touche finale pour ce livre.

Au total : Une suite à Orgueils et Préjugés qui nous permet de rencontrer les personnages à une autre période de leur vie. Ne pas s'attendre à un vrai policier, mais plus une tranche de vie.

http://2.bp.blogspot.com/-0VIbCEmWlOM/UkwngcoQAMI/AAAAAAAADD8/VMWaLmEc3VI/s320/banni%C3%A8reABC2014.jpg
Lettre J : 380 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire