lundi 24 octobre 2011

Louisiana Breakdown de Lucius Shepard


J’ai lu ce livre dans la cadre de la lecture commune du mois d’octobre du cercle d’Atuan.


Résumé

Alors que Jack Mustaine, musicien professionnel, quitte Los Angeles après une histoire personnelle douloureuse, sa BMW tombe en panne aux portes de Graal, un trou perdu au milieu de la Louisiane. Il découvre le coeur d'une Amérique oubliée pétrie de légendes et de conservatisme.

Mon avis

La petite ville de Graal en Louisiane, entourée de marais, est pleine de tradition comme l’élection de la reine du Solstice, de médiums capables de communiquer entre eux, et de superstitions. Jack, musicien de son état, se retrouve contre son gré coincé dans cette ville pendant quelques jours après une panne de voiture. Il rencontre Vida et bascule dans le quotidien et la réalité de cette petite ville et surtout de ses mystères.

On est confronté au point de vue de Jack, initialement très terre à terre, puis emporté contre son gré dans ses doutes et dans l’environnement particulier, et à celui de Vida, entre rêve, réalité et manipulation. Les personnages secondaires sont bien marqués et entretiennent la part de mystère, de tension qui monte au fil des pages.

L’écriture très fluide et poétique de Lucius Shepard, nous transporte rapidement, dès le premier chapitre avec la description de Graal, remplie de pointe d’ironie et de mystères. Que cachent ces marais, cette brume? Qui est Marsh? 

Ce petit roman est, pour moi, une redécouverte du genre fantastique, de ces éléments où il est difficile de cerner la réalité, du rêve. Le livre se termine et il reste difficile de savoir si Jack a surtout beaucoup trop fumé/rêvé ou si sa plongée dans cet univers était réel. Le personnage de Vida reste pour moi un énigme.
Au final, j’apprécie de rester dans ce doute, de ne pas réussir à démêler les fils.


Au total : Un livre dans le bayou qui me réconcilie avec le genre fantastique.

Citation :
« Les années tournent, se scindent, d’écaillent en journées. Et les journées s’écoulent comme la pluie sur une vitre.
Et maintenant vient le crépuscule » (p23, fin du premier chapitre)


Ce livre se déroule en Louisiane et participe ainsi au challenge 50 états, 50 billets et je pense revoir rapidement le dessin animé des studio Disney : La princesse et la Grenouille, où il est aussi question d'ombres et de maléfice.

1 commentaire:

  1. Cela semble très intéressant , je le note ;o))
    Hop, billet ajouté !

    RépondreSupprimer