dimanche 2 décembre 2012

"La nuit de Valognes" d’Eric Emmanuel Schmitt



Reçu dans le cadre d’un swap, cette pièce de théâtre d’un auteur que apprécie beaucoup me faisait de l’œil depuis quelques temps. Je l'ai lu en avril, et je ne sais pas pourquoi cet article trainait dans mes tiroirs de blog (en fait je voulais le publier en parallèle du Don Juan de Molière que j'ai aussi lu, mais pas eu le courage de le faire...)
Bref Nath a organisé une LC pour son challenge EES, j'en profite pour souffler sur mon doc word et publier ce petit avis.


Résumé

 Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de La duchesse de Vaubricourt. Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la duchesse. À la surprise générale, le séducteur mythique accepte !










Mon avis

Je connais surtout Mr Schmitt pour ses romans et notamment le cycle de l’invisible. Me voila lancée dans du théâtre et comme souvent cette pièce donne envie de la découvrir jouée. L’auteur avoue s’être inspiré du Don Juan de Molière que j’ai lu par la suite pour me faire une autre idée de ce personnage célèbre.

Cette pièce met en scène 6 femmes et 2 hommes, Don Juam et Sganarelle son indéfectible valet, dans un huis clos. Il s’agit d’une relecture moderne du mythe de Don Juan même si la pièce se joue au XVIIIème siècle. 
D’ailleurs certains propos m’ont un peu désemparé et semblé hors d’époque : « Ma petite, je me soucie de votre bonheur comme de l’orgasme des libellules « (Acte III, scène 3) (Mais je suis un peu prude en lecture...)

La pièce est découpée en 3 actes comprenant chacun entre 5 et 15 scènes. Le premier présente les personnages, la cause de leur réunion dans un lieu isolé de Normandie, le second confronte les personnages centraux, et le 3ème est le procès en lui-même.

J’ai bien aimé la partie décrivant le passé de Don Juan, même en lecture, on s’imagine parfaitement la scène, autour du feu. Les personnages sont bien distincts les uns des autres, et leur motivation brièvement, mais clairement exprimée.
Cette pièce est donc à travers le mythe de Don Juan, une réflexion sur l’amour et ses interprétations. Du plus traditionnel et fleur bleue au libertinage, les nuances s’affrontent et s’expliquent.

Au total : Une pièce de théâtre qui revisite le mythe de Don Juan. 

Les autres participants de la LC :

Unchocolatdansmonroman (organisatrice) : Sous l'apparente légèreté de l'histoire, c'est une vraie réflexion sur la séduction, le mariage, l'amour. 

 Natiora est plus que convaincue : Une symphonie d’émotions qui résonnent en moi longtemps après la lecture.

Ramettes : Il se réfère à un personnage connu de tous du moins dans les grandes lignes et il le revisite, il nous montre un aspect caché de ce personnage classique.

Lectureetcie : C'est très bien écrit, les dialogues sont excellents et plein d'humour. 

On sent la motivation quasi générale à relier molière au décours de cette lecture ! 

  


Ce livre fait partie de mon challenge Eric Emmanuel Schmitt organisé par Nathalie.

Catégorie Libre

1 commentaire:

  1. J'avais vu cette pièce, une vraie réussite de relecture de Dom Juan

    RépondreSupprimer